En Inde...

Robin Masih est né en 1959 dans une petite ville de l’Etat d'Uttar Pradesh, dans une famille de classe moyenne. Convaincus qu'un engagement social envers les nécessiteux est le plus grand témoignage de leurs valeurs chrétiennes, Robin et son épouse Angeleena s'installent à Rewari en 1984 et mettent sur pied un programme de scolarisation d’enfants défavorisés.

Le projet s’étoffe, l'association prend de l'ampleur et les activités se multiplient : outre la formation des enfants et l’aide aux familles, Robin et Angeleena tentent aussi de répondre aux demandes de soins médicaux...

Aujourd’hui le personnel comprend des instituteurs et institutrices, une équipe médicale qualifiée, des employés de bureau, des ouvriers agricoles... Tous issus de divers milieux sociaux et de confessions différentes, ils travaillent dans le même but : aider leur prochain !


... et ailleurs dans le monde

Paul Vandenbroeck
Au début, l’œuvre de Rewari dépendait uniquement du soutien financier d’amis indiens. Mais en 1989, lors d’une conférence à Manille, Robin fit une rencontre "fortuite" avec le regretté Paul Vandenbroeck. Cette rencontre marquera la naissance d’un comité de soutien en Belgique sous le nom de Rewari International.

En 2009, un an après le décès de Paul, Rewari International est devenu une cellule du SEL Projets. Il bénéficie ainsi d’un cadre performant et propice à l’expansion de l’œuvre – en Belgique et ailleurs.

Ces dernières années, une douzaine de bénévoles ont participé activement à la cellule Rewari en Belgique : Michael Bar, Monique Baya-Hamilton, Ignazina Cannova, Olivier Compere, Monique Deppe, Sarah Douik, Françoise Ledune, Yoann Mahieu, John Mead, Raoul Righenzi et Jean-Pierre et Pascale Vandenbroeck.